Quelles sont les formes du e-commerce ?

Avoir un site e-commerce est devenu un passage obligatoire pour les entreprises exerçant des activités commerciales. En effet, ce système leur permet d’accroître leur notoriété, et aussi de développer leurs marques. Et pour ce faire, elles peuvent choisir parmi les différentes formes du e-commerce.

Rappel sur la définition de l’e-commerce

Bien que le terme « e-commerce » soit récent, il reste quand même très ancré dans la tête des consommateurs. Par définition, il s’agit d’un commerce en ligne, c’est-à-dire qui s’effectue grâce à un réseau informatique. Dans ce genre de système, la transaction des biens et services se fait virtuellement, et non pas physiquement. Les consommateurs n’ont donc pas à se déplacer pour faire leurs courses. Ils choisissent leurs articles sur la plateforme, puis les commandent. Le paiement se fait également en mode virtuel. Rendez-vous sur le site goaland.fr pour comprendre mieux le système et le marketing du commerce électronique.

En ce qui concerne les produits, ils sont identiques à ceux qu’on trouve dans une boutique physique. La différence, c’est que le consommateur ne peut pas les inspecter physiquement. Ils doivent donc se fier aux descriptions et photos émises par le vendeur. Actuellement, on distingue plusieurs formes du e-commerce, selon le profil commercial et le modèle commercial.

Les différentes formes de e-commerce, selon le profil commercial

On dénombre 4 formes du e-commerce, selon le profil commercial : le B2B, le B2C, le C2B et le C2C.

Le B2B et le B2C sont les formes les plus répandues actuellement. D’une part, le B2B, appelé aussi « Business to Business » est un modèle adressé uniquement aux professionnels. En d’autres termes, il s’agit d’un échange de biens et services entre deux entreprises, dont l’un est généralement le fournisseur de l’autre. D’autre part, le B2C s’adresse spécialement aux consommateurs normaux. Ce type de e-commerce peut être instauré à titre exclusif ou seulement pour compléter une boutique physique.

Le C2B est une plateforme qui permet aux consommateurs de proposer des services ou des biens à une entreprise. Enfin, le C2C est une vente ou une annonce entre particuliers.

Les différentes formes du e-commerce, selon le modèle commercial

Les formes du e-commerce sont aussi catégorisées en fonction du type d’activité de l’entreprise. Il y a par exemple, les sites e-commerces spécialisés, qui permettent à un vendeur de proposer ses propres produits en ligne.

Il y a également le dropshipping : un système qui a de plus en plus de cotes actuellement. Ce système fait intervenir trois entités : le client (qui achète), le vendeur (qui joue un rôle d’intermédiaire) et le fournisseur (qui livre les produits). Enfin, il existe également des e-commerces qui se spécialisent dans l’affiliation ou l’adhésion.

Site e-commerce : Comment faire une annonce de réduction de prix ?
10 conseils pour réussir son e-commerce